more from
Warooba records

L'acide dans les idées

by Scoop & J.keuz

/
  • Streaming + Download

    Includes unlimited streaming via the free Bandcamp app, plus high-quality download in MP3, FLAC and more.

      €7 EUR  or more

     

  • Compact Disc (CD) + Digital Album

    Le paiement inclut :
    ▶ les 2 albums cd digipack, que vous recevrez par voie postale.
    ▶ la version audio de l'album "L'acide dans les idées" (se reporter sur l'album "Antoine" pour son téléchargement).

    ___________________________


    Includes unlimited streaming of L'acide dans les idées via the free Bandcamp app, plus high-quality download in MP3, FLAC and more.

    Includes unlimited streaming of L'acide dans les idées via the free Bandcamp app, plus high-quality download in MP3, FLAC and more.
    ships out within 3 days

      €10 EUR or more 

     

1.
02:12
2.
3.
4.
5.
6.
7.
8.
9.
05:34
10.
11.
12.
13.
14.
15.
16.
17.

about

Second album du duo SCOOP (prod) et J.KEUZ (textes et chant).

credits

released April 21, 2014

CREDITS :

▶ Scoop (production)
▶ J.keuz (textes et chant)
▶ Dj Stig (scratch)
▶ Charles Patron (mixage)
▶ Gaëtan Griveau (co-mastering w/ Scoop)
▶ La Fleuj (artwork)
▶ Jean Philippe Ehrmann (photographie)
▶ Gundii (graphisme)
▶ Gunmor & Patate (clips "L'acide dans les idées" + "Secret d'alcôve")
▶ Musicast (distribution)

tags

license

all rights reserved

about

J.keuz Nantes, France

Auteur-interprète, moitié MC du duo Scoop & J.keuz.
Meilleur rappeur francophone du monde sur terre.

Grand ouest.

contact / help

Contact J.keuz

Streaming and
Download help

Redeem code

Track Name: Le jour J
L’un a les cibles, l’autre a les textes.
Scoop, J.keuz, les albums sont pressés, mais pas les mecs.
Considérez qu’ils ne font qu’un, et soyez clairs.
Les raisonnements imprécis, ça l’énerve.
C’est pas le discours d’un artiste blazé,
Mais celui d’un duo revanchard, parce-que n’ayant pas su se placer.
Le revoici sous son meilleur jour, J comme jubilé.
Tenez-le vous pour dit, je ne donne plus d’idées.
Nan, je ne donne plus d’idées de rimes…
Le rap est un peu comme ma femme, et ça fait un moment que je ne rentre plus dîner…
On butine d’autres pistils…
Vont-ils capter le style ?
Puissent-ils garder le fil, sans ruminer.
D’anciennes prophéties l’annonçaient déjà ;
Ces deux-là, c’est le futur, B20 serait preneur…
Rap français ci, rap français ça…
Ferme là, fais ton truc, et laisse les autres faire le leur.

Parle pas des phases nulles des autres MC si t’as les mêmes.
Scoop, J.keuz, les albums sont pressés, mais pas les mecs.
Track Name: Quarante-cinq
C’est reparti comme en quarante, bien que…
On s’estime déjà gagnants, donc c’est reparti comme en Quarante-cinq !
Simple comme bonjour, c’est insensé.
En même temps, depuis NTM, on n’a rien inventé de dingue.
Devenez-le, dès à présent !
Pour qu’enfin les plus coincés du boul’ se mettent à plaisanter.
Y’a les gougnafiers et y’a les architectes,
mais qu’est-ce que la technique quand le texte n’a ni tête ni queue ?
Au public de juger si nous on le fait mieux.

On n’est pas en transit, on vous le dit tranquillement.
C’est si enivrant de passer aux choses sérieuses s’en s’y prendre…
Ah tu pensais qu’on attendrait 46 ? Nan, c’est maintenant !
Pense futuristique grand !
A l’ingé sonore c’est toi le patron,
que les gens réactifs nous suivent, que les autres aillent préparer les glaçons.
Les détenteurs de la bonne parole parlent d’affront.
On rétorque « célébration » ! On en a assez des tazons !!
Méprisons les envieux, on n’a rien à enseigner à quiconque, à part aux petits cons prétentieux
Qui sourient aux char-clo, nourris aux radios pourries au bas mot, soumises au lar-do…
Comme quoi les biberons c’est dangereux !
Soyons objectifs et franc-jeu ; Depardieu et bardot sont partis, et tant mieux !
On a les grands yeux et le système digestif.
S’éclater c’est l’enjeu, alors dites bonjour à Dj Stig.

Scratch : Stig (Afu-Ra / Lords of the underground / Oh No / Hifi / OFX)
Track Name: Beige
J.KEUZ :
Y’aura pas d’ambigüités possibles, on va prendre tous les communautaristes pour cibles
Ainsi que les petits fascistes en mal de guerre, pitoyablement risibles,
Comme un blanc qui parle de « gwères ».
On a grandi en HLM aux pièces disparates, en parlant un argot franco-anglish-arabe…
Peace, mortel, psahtek, lahtek-saha…
Le truc est simple, tu fais le raciste, d’une manière ou d’une autre ? Nique ta race !
Quand on vit le marasme en nombre, on se ghettoïse vite.
Donc à cette époque, les gens des centre-ville m’agacent…
Depuis je me revendique comme pluriel, j’en suis fier, et je peux…
Quand j’entends une attaque physique, je m’arrache les cheveux.
D’où je sors, c’est pas Woodstock…
Si je les laisse pousser, c’est pour faire jalouser les petits nazis de toutes sortes.
Et pour le côté « identité en crescendo »,
Et plus je me construis, plus j’irai haut.
J.Louxor !

PROXICAT :
Si tu veux m'définir en quelques mots, faut t'lever tôt !
J'suis qu'un blanc-bec un peu bougnoule
qui fait de la musique de négro sur du matos chin-toc...
Fuck ! Me parle pas d'ghetto...
si j'réussis j's'rai qu'un sale juif,
sinon qu'un roumain dans l'métro.
Parce-que j'me fous de tes origines, de ta peau, de ta religion
tant que tu vis, que tu t'assumes et bouge ton fion sur ce son.
Le racisme à l'envers est un non sens
tu veux connaître ma couleur? Regarde mon sang.
Et je n'sais plus quoi dire, mes arguments dépérissent
quand mon fils me demande « à quoi ça sert des pays? »
Sois fier de toi avant d'l'être de tes origines, et résiste.
Les frontières ça change comme les régimes.
On crée des groupes de foules, c'est aussi vieux qu'Ötzi.
et ils se foutent sur la gueule comme Hutus et Tutsis...
Regarde ces cons s'emmêler dans une patrie sans l'aimer...
en vrai ça valait bien un second "sangs mêlés"

REFRAIN :
Y’a des principes qui ne peuvent tolérer d’entraves,
c’est pour les sang-mêlés dans les veines et dans le crâne.
Y’a des principes qui ne peuvent tolérer d’entraves,
c’est pour les sang-mêlés dans les veines et dans le crâne.
Revendiquer un héritage millénaire,
C’est con comme être fier de ses racines quand on est chez soi depuis des siècles.
c’est pour les sang-mêlés dans les veines et dans le crâne.
Les sang-mêlés dans les veines et dans le crâne.

PROXICAT :
Gêné par ces airs vénérés d'une extrême décomplexée,
quand la haine génère des jeunes JNR dégénérés.
Se basant sur un nom, ils s'autoproclament "pure souche".
Je déracine ces troncs quand ils servent à des trucs louches.
Entre racistes ils se haïssent,
assis sur des principes racis et bellicistes,
d'Afrique d'Asie et d'ici...
FN, Hezbollah et sionistes,
même haine, même dégâts, même connerie.
Une masse mesquine qui s'place derrière un masque
et cache une face de skinhead.
Aimer la flamme et critiquer ta mélanine
devient banal et passe facile dans la voix d'une Marine,
tant pis j'y met ma mine.
Scientifiquement, deux races différentes ne peuvent pas
faire d'enfants ensemble...
Alors dis-leur...

J.KEUZ :
J’aurais voulu leur dire qu’il n’y aurait jamais eu de cul sans latex,
Que c’est une putain de chance d’avoir plusieurs cultures dans la tête,
Mais je crois que son père aurait fait de ma sépulture son assiette…
Je suis sorti pendant trois ans avec une Turque en cachette.
D’où ma sainte horreur du repli identitaire.
On a tout à gagner à s’ouvrir, qui pense y perdre ?!
Donc c’est pour les métisses, de peau et de cœur. Pas de sélection sans critères.
Pour être clair, on ne choisit pas de naître blanc ou noir, comment se dire « fier de l’être » ?
Je m’en vais caillasser les boulangeries qui vendent encore des « têtes de nègres » !
Ok, nos majeurs se lèvent, faites de même !
Baise les révisionnistes, les complotistes, et leurs thèses de merde !
Je soutiens les *****, et pas que celles de l’Est…
Que les réactionnaires restent enfermés dans leurs parcelles de haine.
Et même économiquement, je n’approuve pas ceux qui prônent l’intolérance de classe.
Je suis les pas de ceux qui prônent l’échange de places.

C’est pour les sang-mêlés… Les sang-mêlés…
C’est pour les sang-mêlés dans les veines et dans le crâne !
Je suis Chinois !
Mormon !
Même pire, Juif et Belge !
Je ne suis ni noir, ni gris, ni blanc...
Je suis beige !
Track Name: UCUC (une chemise & un cul)
Gland, clito, salive et sperme…
Sont comme cul et chemise, non mieux, comme kick et snare.
Je ne pense pas que je kifferais m’acoquiner avec une inconnue dans un genre de vito,
Cela dit je respecte.
Du dimanche au lundi, je reste apte.
Bon après, s’il y’a un seul domaine où je n’ai jamais failli, c’est le rap.
Vas-y que je m’esclaffe, donne nous ton avis d’expert.
Allez on veut tous les détails de tes plans de mythos.
Tu entends ça ?!
Penser à des structures syllabiques séquencées l’a déjà fait débander pendant l’acte !
Je ne m’en vante pas, y’a pas franchement de quoi.
Ça m’excite quand je vois tant de vice. Deux fois 333.
C’est bizarre que les MC taillent pas mal les « PD »…
Perso je tolère toute sexualité entre adultes consentants.
Refuser de voir comment on fait les bébés,
C’est comme appeler un homme « mon père », tout en sachant qu’on n’est pas son enfant.


Refrain
Que les coincés du boul’ se le bouchent,
en même temps que les oreilles.
Kick, snare… Musique, sexe…
J’ai rejoint le rang de ceux qui ont fait de l’hédonisme
leur raison d’être.
Musique, sexe… Plaisir, sérotonine…
Que les coincés du boul’ se le bouchent,
en même temps que les oreilles.
Kick, snare… Musique, sexe…
Voici ma meilleure réponse aux « sainte n’y touche »,
c’est honnête !
Musique, sexe… Plaisir, sérotonine…


Chez nous on est libres,
on ne se laisse pas dicter nos lois par des moutons qui s’obligent à croire en des livres ;
Signés par personne de clairement identifiable…
Puis franchement, le péché, on en revient, on n’y a pas vu le diable.
Exceller dans ce qui m’anime, j’y mets trop du cœur.
Sœur, ne perds pas ton temps avec des machos, laisse bet’
Qui veut réduire le sexe au rôle reproducteur,
a juste peur de l’inconnu, comme tout bon facho qui se respecte.
Esthète, magnanime, etc…
Grosses fesses et caisses claires me galvanisent.
Ouais ça m’arrive d’être blazé, mais c’est vrai que c’est rare.
Un trop plein de stress, l’évacuer reste préférable… ça canalise.
Y’a ceux qui collectionnent les conquêtes…
Pour être honnête, moi j’essaie juste de faire l’amour comme je rape,
pour que tout ça se complète.
D’ailleurs, je ne suis pas dans la compèt’ non plus.
On reste discrets sur notre façon de faire. Mêle toi de ton…

Refrain
Track Name: Laissez​-​nous trente mille (feat. Pti Sam)
J.KEUZ :
On n’est pas athées par rejet, on l’est par conviction.
On veut bien devenir agnostiques, à condition…
Que les croyants le deviennent aussi ou nous laissent 30 000
Et oui, tout se perd, mais tout se paye !

Appelez-nous idiots, ou ignorants...
On enfonce le clou sanguinolant, en se pignolant...
S'engageant dans quelques rapports triviaux, où l'inquisiteur s'inclinera en criant "vive Groland !!"
Quand les prêcheurs se cristalisent,
ne soyez pas surpris que les anti-cléricaux se radicalisent.
Alors note nos noms sur ta liste des laïcards...
L'apocalypse aura du retard, envoie la guitare !
Que des troupeaux de moutons bêlent après Charlie Hebdo.
Des gros sons de percussions païennes, la salive et le flow.
Aucune autorité ne peut baliser ma liturgie,
hormis Diogène Laërce, Nietzsche, Epicure... Fichtre !
Enoncez-nous nos pêchés, qu'on les revendique.
Vos codes de bonne conduite, c'est de la brillantine.
Anti-PD, et PD refoulé, c'est identique.
Ton purgatoire? Ahahah... J'en fais fi, j'en ris !


REFRAIN :
On n’est pas athées par rejet, on l’est par conviction.
On veut bien devenir agnostiques, à condition…
Que les croyants le deviennent aussi ou nous laissent 30 000
Et oui, tout se perd, mais tout se paye !
On n’est pas athées par rejet, on l’est par conviction.
Non on n'est pas agnostiques !
On te dit que non !
Mais du côté des caricaturistes,
plutôt que des caricatures elles-même...
Et appelle nous "chiens d'infidèles" mec.


PTI SAM :
Mec, Voici ma lettre de débaptisation.
Je n'ai même pas parlé qu'on m'impose une putain d'religion.
Lourd est le poids des traditions dans un monde d'aliénés.
Moi j'ai dû boire la tasse de l'eau du bénitier.
Qui s'amuse à fermer, les centres d'IVG ?
Les cathos prônent soi-disant la vie, et nous les mort-nés...
Femmes de tous les pays, dévoilez-vous !
Vous êtes belles, se cacher c'est comme se mettre à genoux.
Je sais déjà qu'ils prendront ce texte de travers...
J'ai une cicatrice dans ma mémoire,
seul reste de mon passage en enfer.
Ce n'est qu'une métaphore pour vous servir.
Vos guerres de religion me font vomir.
Je suis autant anti-sionniste, qu'anti-islamiste.
Ouvre ton dictionnaire avant de me traiter de raciste.
Je n'aime pas qu'on mélange religion et politique.
Si je supporte la Palestine, c'est par souci d'injustice.
Vos prophètes ont le talent de Coperfield,
plus l'illusion est grotesque, moins on voit le fil...
Tissé à vos cerveaux comme à une a marionnette...
Facile de prendre un gamin, de lui façonner la tête.
J'vais pas crâmer des églises, j'ai trop de respect pour les bâtisseurs
Je n'veux la mort de personne, excepté l'inquisiteur.
Hé Bakounine, je vais être obligé de te citer...
« Si Dieu existait, il faudrait s'en débarrasser ».


REFRAIN


J.KEUZ :
Le bien ? Les cultes n'en ont pas l'apanage.
Pour te convaincre du contraire, certains utilisent la kalash.
Mais on ne courbera pas l'échine,
méprisant les signes ostentatoires,
autant que les anti-minarets suisses...
Nous on n'a pas de respect pour des connards de mafieux,
qui disent je t'aime à leurs frères avec une arme à feu !
Tu te sers d'un livre saint comme d'un revolver ?
Les possédés t'envoient la sentence.
C'est de bonne guerre !


REFRAIN